Lumbago

La lombalgie aiguë ou lumbago, est un incident fréquent et bénin, survenant chez les adultes généralement âgés de plus de 30 ans. C’est une douleur lombaire brutale et invalidante apparaissant à la suite d’un « faux mouvement », c’est-à-dire généralement d’un mouvement mal anticipé ou d’une rotation excessive du rachis. La lombalgie peut aussi survenir au moment d’un épisode de toux, à la suite du portage d’une charge trop lourde ou d’un effort de relèvement.

INTRODUCTION

Le lumbago ne doit pas être confondu avec la crise de sciatique, car à la différence de la sciatique, le nerf n’est pas touché, et la douleur caractéristique irradiant sur son trajet (fesse cuisse, jambe) n’est pas retrouvée. Il s’agit donc d’une entorse des ligaments intervertébraux lombaires.

SYMPTÔMES

Le lumbago se manifeste comme une douleur d’intensité variable, de survenue brutale à la suite d’un effort. Une sensation de craquement peut accompagner le début de la douleur. Cette douleur entraîne fréquemment un blocage complet et seule la position couchée sur le dos permettra de la soulager.

COMMENT AFFIRMER LE DIAGNOSTIC ?

L’interrogatoire est généralement très révélateur et suffit pour affirmer le diagnostic. Les examens radiologiques sont inutiles, sauf si ce lumbago survient chez une femme atteinte d’ostéoporose ou s’il existe un contexte pathologique pouvant laisser craindre un autre diagnostic (antécédents de cancer, rhumatisme articulaire connu, etc.).

TRAITEMENT

Même si le patient est soulagé par le repos au lit, celui-ci n’est pas souhaitable. Au contraire, reprendre rapidement les activités habituelles va aider à restaurer la fonction musculaire.

Un traitement antalgique peut être proposé, paracétamol et/ou antiinflammatoires (Ibuprofène par exemple). Les myorelaxants peuvent être utiles mais ils sont souvent aussi sédatifs.

La kinésithérapie est surtout intéressante apprendre les techniques permettant d’éviter la récidive (comment se lever, comment porter des charges lourdes sans se blesser, etc.). Une activité physique adaptée à l’âge et aux capacités sportives est toujours recommandée.

Le lumbago guérit généralement complètement en moins d’un mois.


Conseils écrits par le Dr Agnès Gepner

Directrice de l’équipe médicale

Mise en ligne le 28 octobre 2019

Les symptômes couramment consultés autour de vous