Varicelle

La varicelle est une maladie virale infantile responsable d’une éruption très caractéristique qui peut être impressionnante. La guérison est spontanée en une dizaine de jours.

INTRODUCTION

Le virus responsable s’appelle HPV, acronyme de Herpès-Varicelle-Zona.
Il s’agit d’une maladie qui touche les enfants, majoritairement entre 3 mois et 6 ans, extrêmement contagieuse : si vous avez plusieurs enfants, il y a toutes les chances pour que tous « y passent » l’un après l’autre ! C’est vrai aussi en milieu scolaire ou en crèche, où la varicelle peut revêtir un caractère épidémique.

LES SYMPTÔMES

Fièvre peu élevée, rhume, fatigue accompagnent l’éruption et généralement la précède de peu. Si l’enfant est plus grand, il peut aussi se plaindre de maux de gorge ou de douleurs articulaires.

L’éruption est rapidement typique : initialement ce sont des tâches rosâtres de 3-4 mm de diamètre qui rapidement sont centrées d’une toute petite cloque (appelée « vésicule »). L’étape suivante est une éruption qui s’étend en différentes poussées, ce qui fait que les éléments de l’éruption n’ont pas tous la même allure, certains étant plus « vieux » que d’autres. Le liquide de ces vésicules est clair au début puis trouble, voire jaunâtre et il va apparaître une croûte au centre, qui tombe après s’être desséchée. Fait important : cette éruption est très prurigineuse, l’enfant se gratte, ce qui n’est pas souhaitable car cela favorise l’apparition de cicatrices cutanées qui pourront être définitives.

QUAND FAUT-IL CONSULTER ?

Dès l’apparition de l’éruption pour confirmation du diagnostic. Il n’y a pas de traitement spécifique de la varicelle, puisqu’il s’agit d’une maladie virale. Pour autant, le traitement symptomatique est important, permettant de minimiser l’inconfort et notamment les démangeaisons.

TRAITEMENT

  • Faites porter à l’enfant des vêtements larges en fibre naturelle.
  • Les douches tièdes ou les bains fréquents peuvent aider à diminuer les démangeaisons.
  • Utiliser un savon dermatologique doux.
  • Les démangeaisons sont malheureusement inévitables – veiller à ce que les ongles soient coupés court… et s’il s’agit d’un bébé, le port de moufles est utile.
    Les médicaments antihistaminiques (par exemple la Cétirizine) sont utiles si le prurit est intense.
  • Les antibiotiques ne sont pas indiqués dans un premier temps puisqu’il s’agit d’une maladie virale, mais il existe néanmoins des risques de surinfection bactérienne qui peuvent les justifier secondairement.
  • La fièvre peut être traitée comme toute fièvre avec le paracétamol.

Le traitement antiviral n’a que quelques indications : si la varicelle survient chez une femme enceinte proche de son terme, s’il s’agit d’un nourrisson ou d’une enfant de moins d’un an porteur d’une forme compliquée.


Conseils écrits par le Dr Agnès Gepner

Directrice de l’équipe médicale

Mise en ligne le 28 octobre 2019

Les symptômes couramment consultés autour de vous